Avr

18

Optimiser le sommeil d’un enfant pendant le confinement
Mes petites sophrologies Saison 1

 
 
00:00 / 7:30
 
1X

Problèmes de sommeil de votre enfant pendant le confinement?

Pour nos enfants comme pour nous le confinement est une situation nouvelle. Il peut s'en suivre diverses perturbations. Beaucoup de parents m'ont confié notamment un problème de sommeil de leurs enfants pendant le confinement.
Et comme il est important pour nous tous que ce confinement se passe le mieux possible, je vous propose quelques conseils et un audio ci-dessous.

Tout d’abord il est nécessaire de ne pas cacher la vérité aux enfants car les enfants sentent très bien les non-dits. Ceux-ci peuvent être alors à l’origine de cauchemars ou simplement de difficultés à l’endormissement. Dans cette perspective expliquons à nos enfants ce qui se passe clairement, avec des mots simples et à leur portée.

Tout comme vous gardez un rythme proche de celui que vous aviez soit parce que vous êtes en télétravail soit parce qu’il faut faire « tourner » la maison il ne vous vient pas à l’idée de dormir tard, de rester en pyjama ou de ne pas vous laver et de passer la journée devant les écrans un paquet de chips à portée de main… l’idée est donc de conserver un rythme régulier et rassurant aussi pour les journées de vos enfants.

Mes quelques conseils pour améliorer le sommeil de votre enfant pendant le confinement

Pour optimiser le sommeil des enfants pendant le confinement je vous propose un petit récapitulatif rapide fait à partir des nombreux articles qui traitent du sujet:

  • Mettre en place une routine quotidienne ou garder les habitudes déjà établies si cela est possible. Ainsi le sommeil de votre enfant ne sera pas perturbé pendant le confinement. Une désynchronisation de notre horloge biologique fait que notre sommeil perd en qualité et le moral alors s'en ressent. Un planning précis permet de ne pas se laisser déborder. Je tiens d'ailleurs à partager avec vous une émission très intéressante sur France Culture pour comprendre notre horloge biologique.
  • Les enfants suivent habituellement un planning très rythmé (trop ?) entre l’école et les activités périscolaires. Aussi établir en début de semaine l’organisation de son temps sera rassurant et guidant, à commencer par l’heure intangible des repas. Cette routine sécurisante facilitera aussi le moment où il faudra sortir de ce confinement.
  • Car les stimulations régulières de la journée permettent le contraste avec le calme de la nuit .

Et parmi les stimulations ne pas minimiser le besoin de lumière naturelle. Ainsi les plus chanceux qui ont un jardin peuvent laisser jouer les enfants au grand air. Par contre si on vit en appartement ne pas oublier de regarder régulièrement à la fenêtre. Et pourquoi pas installer une table et des chaises devant la fenêtre pour les activités scolaires ou de loisirs de vos enfants plusieurs fois dans la journée ou juste des coussins au sol dans leur chambre à la lumière du jour.

En effet sans cette alternance prononcée jour-nuit notre horloge interne s’en trouve perturbée et la nuit pourrait être plus aléatoire !

  • Le soir, prévoyez une activité calme et sans écrans environ une à deux heures avant le coucher.
  • Et pour finir essayez de respecter l’heure du coucher des enfants, même le week-end… En effet rappelez-vous comme il est difficile de revenir à des horaires « classiques » en début d’année scolaire… pas besoin je pense d’en dire plus, nous nous somme compris!
  • Sans oublier bien sûr le rituel du coucher qui reste immuable. Car même si vous avez l’impression d’avoir été « tout le temps là » ce partage privilégié au moment de se mettre au lit et de se séparer des autres membres de la famille reste essentiel. En faire l’impasse serait dommageable pour l’équilibre de vos enfants.

Mon petit exercice de sophrologie

Cet exercice qui s’adresse aux enfants dès 5/6 ans est à expérimenter dans la journée pour préparer le corps et l’esprit de l’enfant à l’endormissement et au sommeil. Peut-être après le goûter ou au retour de l’école pour apprécier la fin de journée en famille dans le calme. Ainsi le sommeil de votre enfant pendant le confinement sera de meilleure qualité.

cf l’audio à votre disposition en haut de ce billet.

Comment poursuivre les effets bénéfiques ?

Pour terminer vous pouvez échanger verbalement avec votre enfant sur ses ressentis. Vous pouvez aussi lui proposer de dessiner comment il se sent si c'est plus facile pour lui..
Un entraînement quotidien pendant une à deux semaines donne de bons résultats. Ainsi le sommeil de votre enfant pendant le confinement sera calme et réparateur.

Comme l'absence de cadre est anxiogène pour les enfants, le « sans horaire » est aussi ingérable en confinement. Vivre le plus possible comme d’habitude est donc le garant d’un bon équilibre physique et psychique.

Garder aussi en mémoire que les enfants sont des éponges, et le confinement 24/24 favorise cet état, alors veillons à ne pas transmettre notre propre stress ! Et bientôt un nouvel audio pour aider les parents à récupérer eux-aussi de leur journée par une bonne nuit !

Cet exercice vous aidera sans doute, néanmoins des séances de relaxation pour vos enfants, adaptées à leur imaginaire sont possibles, plus pérennes et plus efficaces. Vous pouvez me contacter pour en discuter.

Laissez un message